Hamid Grine: « certains journaux font peur aux investisseurs et aux touristes »

22 يونيو, 2014 03:10 م

20 0

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a tenu des propos acerbes envers certains titres de la presse privée, lors des son déplacement ce dimanche à Tipasa.

« Certains quotidiens privés ne relatent que le négatif et font peur aux investisseurs et aux touristes en communiquant des informations fausses et négatives pour ternir l’image de notre pays », a accusé Grine, au cours d’une conférence dédiée aux enjeux de la radio de proximité en Algérie.

Il a avancé à titre d’exemple que « la distribution de 1000 logements au profit des citoyens quelque part dans une wilaya, n’est pas jugée comme information importante. Un journal décide de publier dans sa « Une » : un imam a mordu un chien et la bête est morte. De telles informations sont mises en évidence au détriment de l’essentiel ». Selon lui, « ce n’est pas de cette façon qu’on aime son pays, certes s’il y a des problèmes mais il faut les citer en respectant l’éthique».

Par ailleurs, Hamid Grine n’a pas répondu aux déclarations du directeur général de la Radio algérienne, Lounakel Châabane, qui s’est demandé : « comment peut-on gérer nos radios qui fonctionnent à ce jour sans statut, sans organigramme et sans plans de charges ? ».

Le même responsable a affirmé que « si nous n’arrivons pas à couvrir tout le territoire national, c’est à cause des lenteurs bureaucratiques dans les passations des marchés publics, l’acquisition des équipements au profit des radios doit obéir à la réglementation ».

مصدر: elwatan.com

إلى صفحة الفئة

Loading...