Il n’est pas interdit de rêver !

30 يونيو, 2014 09:00 ص

23 0

Il n’est pas interdit de rêver !

Le match Algérie-Allemagne est attendu par les supporters algériens avec impatience. Beaucoup sont sur des charbons ardents. Si les uns veulent rester réalistes et affirment que le parcours de l’EN a été jusque-là satisfaisant, excepté le faux départ contre les Belges, avec une qualification héroïque aux huitièmes de finale de la prestigieuse Coupe du monde, d’autres croient que l’on a encore une chance à saisir.

Mais, nuance un acheteur : «Il faut rester vigilant car cette équipe d’Allemagne ne laisse rien au hasard. Elle a une réputation à défendre. Elle a du caractère et puis, elle ne va pas refaire la même erreur de nous sous-estimer.» Pour un jeune, rencontré la place du 1er Mai, «ce sera tout sauf le combat du pot de fer contre le pot de terre. L’équipe nationale devra défendre, résister mais aussi varier le jeu avec des passes courtes et des accélérations sur les ailes et avec des dribbles».

Un groupe de jeunes rencontré dans une cité de la banlieue algéroise s’apprête à dresser le décor d’avant-match : un écran géant improvisé, des sièges de fortune et des vuvuzelas en plastique pour mettre de l’ambiance. «Les deux équipes partent à chances égales et tout est possible dans un match. Il faut y croire et jouer. Il faut surtout jouer libéré et faire plaisir aux supporters, d’autant que l’objectif tracé a été atteint», dira l’un d’eux.

Il s’apprête à vivre une sahra ramadhanesque particulière d’autant plus que l’horaire du match est idéal (à partir de 21h). Les fans algériens ne manquent ni d’entrain ni de créativité pour soutenir leur équipe surtout quand elle leur procure des émotions fortes. «Dans quelques années, on s’en souviendra avec une certaine nostalgie», lâche un adolescent qui fait flotter l’emblème national. Lorsque l’équipe nationale joue, c’est l’union sacrée derrière elle, qui vient transcender les clivages politiques et sociaux.

Le foot est un moyen unique d’inculquer le sentiment national au regard de la facilité avec laquelle les individus, même les moins politisés, peuvent s’identifier à la nation. Jusque-là, les «One, two, three, viva l’Algérie» ont rythmé les rencontres retransmises. Vaincre l’Allemagne sera la cerise sur le gâteau. Mais quel que soit le résultat final, l’EN aura droit à une puissante standing ovation.

مصدر: elwatan.com

إلى صفحة الفئة

Loading...