«L’Algérie possède un groupe très compact»

30 يونيو, 2014 09:00 ص

12 0

L’équipe allemande a pris ses quartiers à Porto Alegre samedi, très tard dans la soirée, après un vol de 3 heures à partir de son camp de base à Campo Bahia. La pluie et le froid étaient à son accueil. Avant de rallier la ville où se jouera, ce soir, la rencontre Algérie-Allemagne, le sélectionneur de la Nationalmanschaft, Joaquim Löw, a animé une conférence de presse où il a parlé du rendez-vous.

Sur l’Algérie, le coach allemand a été élogieux en déclarant. «J’ai rarement vu une équipe jouer comme le fait l’Algérie. Elle défend bien en bloc et se redéploie très vite vers l’attaque dès qu’elle récupère le ballon. Elle joue très vite vers l’avant et compte dans ses rangs des attaquants de qualité.» Pour lui, les Verts forment «un groupe très compact qui défend bien dans sa zone grâce à la discipline tactique dont font preuve ses joueurs dans les trois compartiments. Les joueurs sont très collectifs. En un mot c’est une équipe de qualité. C’est la conclusion de ce que j’ai retiré du visionnage de la rencontre Algérie-Allemagne. Des membres du staff qui ont supervisé cette rencontre ont tiré les mêmes conclusions que les miennes. Attention ce ne sera pas un match facile», a-t-il averti.

Bien sûr, il n’a pas échappé à la question qui brûle les lèvres. Le match Algérie-Allemagne et surtout Allemagne-Autriche qui ont fait couler beaucoup d’encre à l’époque et continuent de susciter des commentaires sur le scandaleux arrangement entre les deux pays voisins qui a précipité l’élimination des Verts en 1982. Il a dit, au sujet de ce mauvais épisode : «Je comprends parfaitement la déception des Algériens, mais je n’aime pas qu’on parle de vengeance. C’est un terme inapproprié, selon moi.

Il s’agit d’un match de football que chaque équipe cherchera à gagner loyalement. C’est ma vision et conception du football. Pour ma part, j’ai mis en garde mes joueurs contre toute forme d’excès de confiance. Si l’Algérie est là, ce n’est pas par hasard. Ceux qui pensent que la qualification aux quarts de finale est dans la poche se trompent. Ce serait une énorme erreur si les joueurs se laissent aller vers ce genre de raisonnement.» Il a confirmé le forfait, pour ce match, de Lukas Podolski et Jérôme Boateng, qui souffrent de blessures et auxquels le médecin a prescrit des soins et du repos au moins pendant trois jours.

L’autre souci de Joachim Löw c’est qui aligner au milieu de terrain : Sami Khedira ou Basten Schweinsteiger ? Il tranchera quelques heures avant le coup d’envoi de la partie, même s’il a laissé entendre que le second pourrait débuter le match. Le sélectionneur allemand a qualifié la Coupe du monde de «marathon et pas d’un sprint final du 100 mètres. Il ne s’agit pas de partir pied au plancher pour ensuite manquer de souffle dans les ultimes rencontres qui sont les plus importantes. Au premier tour, une équipe peut griller un joker qui n’aura pas de conséquences.

Ce n’est pas le cas à partir des 8es de finale où une défaite est synonyme de retour à la maison. Je suis satisfait de ce qu’ont fait les joueurs lors du premier tour, mais je reste convaincu qu’ils peuvent faire encore mieux. J’ai bien analysé nos trois premiers matchs et je sais ce que je dois faire comme par exemple améliorer l’efficacité devant et jouer plus vite vers l’avant. La possession du ballon ne garantit pas la victoire. L’équipe doit s’améliorer dans la dernière passe».

مصدر: elwatan.com

إلى صفحة الفئة

Loading...