La machine allemande n’est pas infaillible

30 يونيو, 2014 09:00 ص

25 0

Les Verts disputeront leur plus important et plus intense rendez-vous footballistique depuis que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, est à la barre technique. Ce sera le véritable match test pour l’équipe nationale, qui affrontera l’un des favoris en puissance pour le sacre final. L’Allemagne occupe la 2e place au classement Fifa, ayant 18 participations à un Mondial.

La Nationalmanschaft a remporté trois fois la Coupe du monde (1954, 1974 et 1990) et a animé quatre fois la finale (1966, 1982, 1986 et 2002). Ce sera certainement du lourd pour l’équipe d’Algérie qui, même si elle a réussi à se qualifier au deuxième tour, tous les indices donnent l’Allemagne favorite dans ce match.

Ceci dit, en 90 minutes tout peut arriver. Les Allemands ont eu d’énormes problèmes face au Ghana lors du deuxième match de la phase de poules. Sachant que l’équipe allemande impose un rythme soutenu pendant 90 minutes, la grande question que l’on peut se poser est : est-ce que l’équipe nationale aura la capacité physique de tenir le rythme ? Après les deux premiers matchs (Belgique et Corée du Sud) où les Verts ont quelque peu flanché en seconde période, ils ont néanmoins bien terminé le match face à la Russie. «Je crois que nous montons en puissance.

Contre la Russie, nous avons bien terminé la rencontre, contrairement aux deux premières. Je peux vous assurer que nous sommes beaucoup mieux et j’espère que l’équipe sera plus performante face aux Allemands», nous a déclaré Slimani. On se demande aussi si les joueurs algériens n’ont pas laissé beaucoup de forces lors du dernier match face aux Russes. La fraîcheur physique sera un aspect très important dans ce genre de rencontre.

Les joueurs auront-ils les ressources physiques pour exercer un pressing, empêcher les Allemands de développer le jeu et imposer leur rythme ? Les Verts ont-ils la capacité de tenir 120 minutes devant une équipe allemande costaud physiquement et des joueurs très mobiles ? Il y a toujours des failles quelque part. Les hommes de Löw ont, certes, entamé la compétition en force, mais ils ont perdu de leur verve. Après une entrée fracassante face au Portugal qu’elle a battu (4-0), les Allemands ont eu les pires difficultés pour arracher le partage des points avec le Ghana (2-2) dès le match suivant. Menée 2 à 1, la Manschaft n’a dû son salut qu’à son buteur historique, Miroslav Klose, qui a sauvé son équipe d’une défaite certaine. Lors du troisième match, ils se sont contentés d’un seul but face aux USA.

Les joueurs algériens, même s’ils reconnaissent la force de l’adversaire, estiment que l’équipe allemande n’est pas invincible. Elle est, certes, une sorte de machine de football, mais elle a ses défauts, ce dont les camarades de Feghouli veulent profiter. Reste à savoir quelle stratégie adoptera le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, dans ce match. Effectuera-t-il des changements ou maintiendra-t-il la même équipe qui a jusque-là donné satisfaction ? Selon les derniers échos, Halilhodzic ne devrait pas chambouler son onze. Toutefois, il hésite encore sur la paire centrale où il pourrait refaire appel aux services de Bougherra, alors que dans la récupération, des indices montrent que Taïder pourrait débuter le match à la place de Bentaleb.

مصدر: elwatan.com

إلى صفحة الفئة

Loading...